Laboratoire Tararin, une multitude de possibles s’offre à vous !

« P’têt ben tararin, P’têt ben t’aura queq’chose » : N’ayez pas d’attentes, une multitude de possibles s’offre enfin à vous ! Si vous le décidez.

 

Les spectateurs du Laboratoire Tararin sont immergés entre flottement et rêverie dans une « chambre à soi » poétique et sensorielle (sons, odeurs, toucher, …).

Lors de leur déambulation, ils peuvent entendre le bruit des objets qui parlent (marteaux, clous, fils, craies, …). Ces outils reliés entre eux sont ceux du scénographe. Ils tissent la trame qui construit ce temps de pause. Chaque spectateur est libre de s’autoriser ou non à créer sa propre histoire sensorielle, mêlée au hasard et à l’inattendu de ce qu’il ressent. Cette dramaturgie personnelle se transforme en permanence, selon les micros-actions des performeuses et les mouvements des autres spectateurs.

 

 

Juin 2019, PSSST ! Festival, HEAR, Strasbourg ©Clémence CHIRON

Juin 2019, PSSST ! Festival, HEAR, Strasbourg ©Alexandre SCHLUB

Juin 2019, PSSST ! Festival, HEAR, Strasbourg ©Clémence CHIRON

Laboratoire Tararin est une performance qui explore, les attentes que l’on a d’un spectacle. Il développe ainsi le processus d’immersion dans un spectacle, en travaillant sur l’attention et la potentielle participation du public. Cette performance à échelle humaine se veut colorée, drôle et joyeuse. En proposant au public de questionner sa chambre à soi, le spectacle interroge la manière dont on se crée ses propres interdits et le moment où on les abandonne.

 

Le mot « Tararin » n’est quant à lui pas anodin, il représente en patois vendéen l’inexistant : « tu n’auras rien ». L’imagination se charge de rendre réelle cette chose qui n’existe pas et qui est différente pour chaque spectateur. Ce « Tararin » est représenté dans le spectacle par deux mains qui applaudissent dès l’entrée, sur le lieu de représentation. Une manière de faire basculer les habitudes du spectateur, applaudi à l’entrée et de commencer, avec lui, ce jeu de regards et d’imaginaire.

 

Le Laboratoire Tararin se développe désormais sous forme de micro-espaces à jouer, imaginés à partir du dictionnaire du patois vendéen écrit par Pierre THIBAUDEAU. Découvrez prochainement la suite de cette exploration sur le site dédié : tararin.eu

 

 

Spectacle créé en juin 2019 pour le DNSEP à la HEAR de Clémence CHIRON, puis joué dans le cadre du PSSST !, Festival organisé par l’association 23BIS à Strasbourg

 

 

Juin 2019, PSSST ! Festival, HEAR, Strasbourg ©Clémence CHIRON

Juin 2019, PSSST ! Festival, HEAR, Strasbourg ©Alexandre SCHLUB

 

Il a remporté le prix Scénographie de la SAS 3B délivré par Aude ASTIER (maîtresse de conférences en études théâtrales à l’UNISTRA), Barbara ENGELHARDT (directrice du Maillon, Scène européenne de Strasbourg), Julika MAYER (marionnettiste et professeur à la HMDK Stuttgart), Marguerite BORDAT (scénographe) et François DUCONSEILLE (enseignant à la Haute école des arts du Rhin et scénographe).

 

Spectacle de 20 minutes.

 

Création, scénographie et conception : Clémence CHIRON

Création live sonore : Anna LAMSFUSS

Activatrices (en rotation) : Amélie BULTIES, Jeanne DERIGNY, Mélissa LECHEA, Lucie MAO, Margaux MICHEL, Clothilde VALETTE, Sibylle VIDALAINQ et Clémence CHIRON

Aide à la mise en scène : Margaux MICHEL

Retour critique : Lucie EUZET

Assistantes à la scénographie et construction : Jeanne DERIGNY, Sibylle VIDALAINQ, Amélie BULTIES, Anna LAMSFUSS

 

Merci à Charles-Henri LIEGEARD et l’équipe de Printcubator pour leurs conseils et leur travail d’impression textile.