Entre les mailles

« Comment peut-on construire,  édifier ou bâtir sans que l’objet opacifie le paysage dans lequel vous venez de le poser ? »
Dominique Perrault

 

Scénographie de la chasse aux rats Peter Turrini

Place centrale du quartier de Borderouge, la place de la Maourine se situe au nord-est de Toulouse.

Orné de trois bâtiments identiques, ce grand espace vide invite à la création d’une ombrière.

Tiss’ombre, une ombrière qui mêle plusieurs intérêts : un jeu labyrinthique entre des parois en mailles métalliques fixées au sol, le long du pavage existant. La structure ombrière abrite les usagers qui se regroupent ou s’isolent. La surface de l’ombre dépend de l’inclinaison du soleil. Alors, se tisse l’ombre des parois et le calpinage de la place qui s’enchevêtrent aux ombres des usagers.

Installés selon les caractéristiques du pavage, les modules ombrières ont des proportions variables. Certains peuvent être inclinés à 10° afin d’intensifier l’ombre.

 

Scénographie et Design espace Clemence ChironScénographie et Design espace Clemence Chiron

 

Scénographie de la chasse aux rats Peter Turrini
Traversée de la place de la Maourine vers l’ombrière

Scénographie de la chasse aux rats Peter TurriniScénographie de la chasse aux rats Peter Turrini

Scénographie de la chasse aux rats Peter Turrini
Point de vue, dos au 3 bâtiments qui forment l’identité de la place

Scénographie de la chasse aux rats Peter Turrini

Publicités