Aller au contenu
a travers le rideau, loin des palmiers et proche du soleil

Immersion, Attention, Participation

    La scénographie existerait comme un parfum que l’on ressent à un moment, et, qui évolue dans le temps sur plusieurs notes et avec différentes sensations. Elle serait ce parfum, qui selon l’épiderme diffuse les notes, plus ou moins intensément, et qui avec le temps se transforme pour laisser découvrir des notes de fond, plus longues, comme les traces de l’émotion ressentie.

    error: Ce contenu est protégé, merci de contacter l\'auteur Clémence CHIRON via le formulaire contact